Comment préparer une décoction de reishi

Comment préparer une décoction de Reishi (ganoderma tsugae)

Premièrement, prendre un spécimen frais (de préférence) et le couper en tranches minces. Un couteau à pain ou une paire de ciseaux de cuisine fera l’affaire! Notez bien qu’il est préférable de ne pas laver le champignon afin de conserver les précieux spores (poudre brune) qui recouvrent la surface laquée.

Par la suite, remplir un gros chaudron d’eau pure (eau de source de préférence!) ajouter les morceaux de Reishi (la quantité utilisée dépend de la disponibilité de la matière première…voir illustrations) et porter à ébullition.

Petite décoction en période de pénurie….

Grosse décoction à forte concentration pour périodes d’abondance…

Les baies de goji adoucissent le goût amer du reishi

Laisser la préparation bouillir quelques minutes et ensuite réduire le feu à petits bouillons puis couvrir le tout avec un couvercle au 3/4  pour laisser l’eau s’évaporer.

Réduire la quantité d’eau de moitié puis rajouter de l’eau bouillante. Répéter cette étape 2 ou 3 fois pour concentrer la décoction. (prévoir environ 2 heures pour une bonne décoction)

Finalement, laisser tiédir, filtrer à l’aide d’une passoire ou d’un filet et déguster nature ou avec un peu de miel ou sirop d’érable.

La partie de la décoction non utilisée immédiatement peut être conservée dans des pots Masons au réfrigérateur jusqu’à une semaine.

Les décoctions de Reishi font une bonne base de bouillon pour soupes et  remplacent avantageusement l’eau dans les smoothies.

N.B. : Le reishi est une substance complètement non toxique (LD50 > 5,000 mg/K) même si ingéré à larges doses et pour une période prolongé. En fait, une consommation quotidienne est conseillée puisque ses effets bénéfiques sont cumulatifs à long terme.

En espérant avoir enreishi vos connaissances !

Publicités
Article suivant
Les commentaires sont fermés.