Otzi, l’homme des glaces et les champignons médicinaux

Voici Otzi, l’homme des glaces.

article-0-03C04B96000005DC-785_634x293_popup

Agé de 5300 ans, ses ossements ont été découverts en 1991 sous une couche de glace à 3200 mètres d’altitude, à la frontière entre l’Autriche et l’Italie.

Dans les bagages en écorce d’Otzi, on a retrouvé les traces de 3 espèces de champignons médicinaux différents : Un polypore du bouleau (Piptoporus betulinus), un amadouvier (Fomes fomentarius) et un chaga (inonotus obliquus).

Cette formidable découverte nous confirme que les humains connaissaient les champignons médicinaux et leurs usages depuis des millénaires, bien avant les premiers écrits officiels (Shénnóng Běn Cǎo Jīng – compilations vers 300 av.J-C.)

shen nong

Il y a beaucoup de spéculations parmi les experts au sujet de l’utilisation de ces champignons par Otzi.

Le polypore du bouleau est reconnu pour ces actions antiparasitaires est était probablement utilisé comme traitement contre le parasite intestinal (Trichuris trichiura) découvert lors de l’autopsie.

14-birch-fungus-first-aid-kit-670

L’amadouvier possède aussi des qualités médicinales mais il servait vraisemblablement d’allume feu. Sa chair séchée est très inflammable et a la particularité de pouvoir conserver une braise allumée pendant plusieurs heures (un genre de briquet préhistorique).

Pour ce qui est du chaga, l’ADN n’a pas encore été authentifié mais on peu spéculer qu’Otzi l’utilisait pour soigner ses nombreux maux. En effet, l’autopsie révéla aussi qu’il souffrait de tendinite, de calculs biliaires, d’athérosclérose, et de la maladie de lyme.

oetzi_geraete_materialienotzi tools

Publicités
Les commentaires sont fermés.